Accueil Infos pratiques Comment choisir son matos ?
Comment choisir son matos ?


LES RAQUETTES :


Pour bien choisir votre raquette de Badminton, il convient de prendre en compte les 5 principales caractéristiques techniques d’une raquette de Badminton (prix - poids - flexibilité - équilibre - type de jeu).


Le poids : Une raquette légère va vous procurer un grand confort de jeu et une très grande maniabilité. A l’inverse, une raquette un peu plus lourde vous donnera plus de lourdeur dans vos smashs mais moins de vitesse de bras et de maniabilité.


Pour vous aider :

  • < 85gr : raquette très légère = vitesse, maniabilité, confort de jeu.
  • 85-89gr : raquette de poids "intermédiaire" (classique) = polyvalence.
  • 90-95gr : raquette légèrement "lourde" qui a souvent plus de poids en tête de raquette = pour les gros smasheurs.
  • 100-110gr : raquette "lourde" souvent plus bas de gamme pour les joueurs occasionnels, raquette plus solide.
  • > de 110gr : raquette très "lourde" souvent bas de gamme pour les scolaires ou les collectivités.


La flexibilité : Paramètre qui va vous procurer de la vitesse ou de la puissance. Beaucoup de joueurs confondent les 2.


Une raquette flexible vous apportera un maximum de puissance. Cette souplesse vous permettra de renvoyer le volant loin quand vous êtes en retard ou si vous avez du mal à dégager au fond.

La shaft (partie intermédiaire entre la cadre et le manche / aussi appelé "tige") se déforme beaucoup lors de l’impact volant/raquette, ce qui procure cette puissance grâce à un effet catapulte.
En revanche, la rigidité vous apportera de la nervosité et de la vitesse. La shaft se déforme moins, le volant repart donc plus vite de votre raquette, vous n’avez pas la sensation de "mollesse" que vous pouvez avoir avec une raquette souple car un shaft rigide vous apportera du coup énormément de nervosité. Il faut donc privilégié ce genre de shaft lorsque vous avez déjà une très bonne technique ou si vous êtes un joueur de double par exemple.


Si vous chercher quelque chose d’assez polyvalent et "passe-partout", privilégiez un shaft "medium" qui vous offrira un bon compromis puissance/précision.


Pour vous aider, nous avons répertorié les flexibilités suivantes :

  • Très rigide = pour les attaquants purs et durs qui ont déjà des bases techniques très solides.
  • Rigide = pour les attaquants qui veulent un produit nerveux mais qui ne soit pas forcément une "planche".
  • Medium-Rigide = pour les attaquants mais qui cherchent quand même quelque chose de polyvalent.
  • Medium = pour les joueurs polyvalents qui cherchent un bon compromis puissance/vitesse/précision.
  • Medium-Souple = pour ceux qui base leur système de jeu plutôt sur la "défense" et la distribution mais qui veulent quand même une raquette un peu "nerveuse".
  • Souple = pour ceux qui cherchent de la puissance pour combler quelques failles techniques.
  • Très Souple = pour les joueurs qui démarrent et qui souvent n’arrivent pas à repousser le volant au fond.


L’équilibre : L’équilibre en tête apporte de la puissance tandis que l’équilibre en manche apporte de la maniabilité et de la précision.


Pour vous aider :

  • Equilibre inférieur à 295mm : plutôt équilibré en manche = "maniabilité".
  • Equilibre autour de 295mm : équilibre intermédiaire ou quasi "neutre" = polyvalence.
  • Equilibre supérieur à 295mm : plutôt équilibré en tête = "puissance".


Type de jeu :

  • Attaquant : Joueur qui dispose d’une très bonne technique et qui oriente son jeu sur l’agressivité et la vitesse.

Raquette conseillée : Raquette rigide ou très rigide en fonction du niveau et poids en tête pour la frappe.

  • Attaquant / Contre-attaquant : Joueur qui privilégie le jeu offensif mais aussi le retournement de situation pour changer la physionomie d’un match. Joueur qui privilégie aussi la vitesse avec des défenses tendues pour provoquer des fautes. Joueur qui dispose souvent d’un bon physique lui permettant de changer de tactique pour faire durer les échanges.

Raquette conseillée : Raquette semi-rigide. Raquette légère pour la vitesse de bras. Raquette avec plutôt un équilibre neutre ou en manche pour la vitesse.

  • Attaquant / Polyvalent : Joueur à l’aise un peu dans tous les compartiments du jeu mais qui lorsqu’il le peut va privilégier le jeu offensif. Joueur qui aime bien épuiser son adversaire avec des coups très variés tant au niveau de la technique que de la tactique. Joueur qui bénéficie souvent d’une bonne expérience de la compétition.

Raquette conseillée : Raquette medium/medium-rigide pour la polyvalence de la frappe. Raquette d’un poids qui tourne autour de 87-90gr, ce qui permet d’allier vitesse et puissance. Raquette d’un équilibre plutôt neutre.

  • Polyvalent : Joueur à l’aise un peu dans tous les compartiments du jeu. Joueur qui souhaite une raquette " passe-partout " pour être à l’aise dans tous les types de situation. Joueur qui utilise des coups très variés tant au niveau de la technique que de la tactique.

Raquette conseillée : Raquette medium pour la polyvalence de la frappe. Raquette d’un poids qui tourne autour de 85-89gr, ce qui permet un bon compromis vitesse-puissance-toucher. Raquette d’un équilibre neutre.

  • Polyvalent / Défenseur : Joueur qui privilégie la distribution et dont la tactique est plutôt structurée sur des fautes adverses plutôt que sur des points gagnants. Joueur qui dispose souvent d’un bon physique pour épuiser l’adversaire et provoquer au fur et à mesure des fautes de lucidité.

Raquette conseillée : Raquette medium/medium-souple. Raquette d’un poids qui tourne autour de 85-89gr, ce qui permet un bon compromis vitesse-puissance-toucher. Raquette d’un équilibre neutre ou en manche.

  • Jeunes / Loisirs / Occasionnels : Joueur qui a besoin d’une raquette assez souple pour pouvoir compenser ses failles techniques par une raquette qui enverra le volant loin grâce à un effet catapulte important. Joueur qui souhaite une raquette adaptée à son niveau de jeu pour bien évoluer dans sa progression.

Raquette conseillée : Raquette souple au niveau du shaft. Raquette légère pour la maniabilité et le confort de jeu.



LES VOLANTS :


Les Plumes : Il convient de prendre des volants de grade 1 ou 2 pour les compétitions fédérales ou tout autres compétitions officielles (tournois, rencontres interclubs…). Les grades 3, 4 et 5 sont des volants d’entraînement qui doivent surtout s’adapter au niveau de jeu.

Attention : il n’est pas toujours évident de réaliser des économies en achetant des volants moins chers (même pour les entraînements) car la qualité des plumes étant moindre, elles s’usent beaucoup plus vite.


Pour ce qui est de la vitesse, il en existe essentiellement 3 en Europe : 78, 77 et 76. Certains volants sont disponibles dans les trois vitesses.

  • Vitesse 78 : pour une température de 16 à 22 degrés.
  • Vitesse 77 : volants plus lents pour une température de 23 à 27 degrés.
  • Vitesse 76 : volants plus lents pour une température supérieure à 27 degrés ou jeu en altitude.


Les Plastiques : Il convient aussi de choisir différents types de volants en fonction des pratiquants : les jeunes, loisirs et débutants ne manient pas souvent ces petits objets fragiles avec beaucoup de délicatesse. Il convient alors de choisir des volants un peu moins chers et d’une grande solidité.

Pour les adultes, compétiteurs, jeunes et autres qui ont une pratique régulière, choisissez plutôt des volants de qualité supérieure car la trajectoire du volant est nettement plus parfaite et augmente ainsi le confort de jeu.


L’homologation : Les volants agrées par la FFBA sont des volants soumis à des tests et officiellement reconnus par la Fédération pour la qualité de leurs plumes. Ces volants sont homologués pour toutes les compétitions officielles, les championnats interclubs (de départemental à national) ou les tournois.



LE CORDAGE :


La "Jauge" : C’est le diamètre de votre cordage. Le principe est assez simple : plus le cordage est épais, plus il est solide mais moins il vous procure de sensations. A l’inverse, plus le cordage est fin, moins il sera solide mais plus il vous procurera de "toucher" et de sensations.

Evidemment, la technicité et la qualité du cordage sont aussi très importantes. Un cordage de très haute qualité avec une jauge fine peux durer quasi aussi longtemps qu’un cordage bas de gamme avec une grosse jauge.


La "Tension" : Plus elle est faible, plus la puissance générée est grande (« effet catapulte »). A l’inverse, une tension de cordage forte favorise le contrôle, au détriment de la puissance. 
Les joueurs d’un bon niveau préfèrent généralement un cordage de forte tension et un petit diamètre de corde (car ils ont déjà la puissance par leur qualité technique). Il ne faut pas non plus confondre "puissance" (le volant va loin mais il repart lentement de votre raquette) et la "vitesse" (le volant repart très rapidement de votre raquette car le cordage très tendu se déforme très peu ce qui procure beaucoup de vitesse et de nervosité à votre jeu).



LES GRIPS/SURGRIPS :


Le grip : Il est plus épais et dispose généralement d’une partie autocollante pour poser sur votre raquette.

En général, il se pose en prenant soin d’enlever au préalable votre grip d’origine mais de nombreux joueurs qui aiment bien rajouter de l’épaisseur le pose directement sur le grip d’origine (ou sur le grip usagé).

Il existe différentes sortes de grips avec tous des aspects et des sensations différentes : grips éponge (pour la badminton et le squash) qui absorbe très bien la transpiration (aspect moelleux), grips cousus, grips micro perforé (généralement assez épais avec des petits trous pour permettre une meilleure aération et ainsi mieux lutter contre la transpiration), grips collants (pour tous ceux qui veulent une prise en main optimale), grips en cuir (la plus grande durabilité), grips toucher "peau de pêche" etc....


Le surgrip : Il est beaucoup plus fin et se pose généralement sur le grip d’origine ou usagé. Il en existe un grand nombre (fin et collant, sableux, strié, perforé etc...).



LES CHAUSSURES :


Choisir la bonne pointure : C’est sans doute le problème le plus délicat face auquel vous vous retrouver lorsque vous souhaitez acheter une paire de chaussure. Car mise à part ceux qui connaissent exactement leur pointure de pied dans une marque donnée, c’est la "jungle" la plus totale pour vous y retrouver : pointure européenne, taille US, taille UK, taille CM, … . Et bien sûr, cela aurait été trop simple d’adopter pour le monde entier une unité de mesure universelle et standardisée pour que les clients s’y retrouvent !!!


Pour vous aider :

  • ASICS : marque qui chausse toujours petit. Il faut donc prendre 1, voire 1 pointure et demi au-dessus de votre vraie taille de pied.
  • WILSON : marque qui chausse petit. Il convient de prendre 2/3 de pointure au-dessus de votre pointure.
  • BABOLAT : marque qui chausse aussi petit. Il convient de prendre environ 1 pointure au-dessus de votre pointure.
  • YONEX : marque qui chausse "bien".
  • HEAD : marque qui chausse "bien".
  • HI-TEC : marque qui chausse "bien".
  • KARAKAL : marque qui chausse "bien".
  • FORZA : marque qui chausse "bien".


IMPORTANT : Pour être quasi sûr de ne jamais vous trompez et pour connaître votre vraie taille de pied, il suffit de regarder la taille en CM (centimètre). La taille CM est la plus importante car c’est la seule qui est "standardisée".


L’amorti : C’est souvent l’élément prédominant dans le choix d’une chaussure. Pour les sports de raquettes, l’amorti est surtout situé au talon

Il existe plusieurs types d’amorti qui se valent plus ou moins les uns les autres : Gel / Microbilles / Power Cushion etc...

Pour le Badminton, étant donné que les déplacements sont assez violents et que la condition physique joue un rôle très important dans la performance, il convient de plutôt choisir des chaussures avec une semelle arrière assez épaisse et un amorti efficace. Il faut aussi éviter les chaussures trop légères qui vont avoir tendance à se déchirer très vite vu l’importance des déplacements latéraux.


Le Prix : On ne le dira jamais assez : la chaussure est dans votre équipement sans doute ce qu’il y a de plus important après votre raquette. Elle vous permettra de jouer dans de bonnes conditions, d’éviter de nombreuses traumatologies (mal de dos, entorse etc...). Mais pour cela, il convient de choisir une bonne chaussure. Donc si vous avez des économies à faire, il est préférable de les faire sur un autre accessoire que vos chaussures.